Représentant technico-commercial, un métier porteur | Salesrep.ca

Représentant technico-commercial, un métier porteur

Entrevue avec Thierry Vigneux, Technico-commercial pour AREVA T&D

Thierry Vigneux est représentant technico-commercial pour AREVA T&D Canada qui fournit des produits, des systèmes et des services pour la transmission et la distribution d’électricité. S’adressant principalement aux compagnies d’électricité et aux acteurs des marchés de l’industrie, l’entreprise ne fait que du B2B. Thierry aime le contact, c’est ce qui l’a conduit vers ce métier. Passionné, il nous explique son activité.

Quel a été votre parcours ?

Après un Baccalauréat en Génie Mécanique obtenu en 2001, j’ai travaillé pour Général Electric en tant que chargé de projet en qualité et gestion de chantier. En 2005, j’ai rejoint l’entreprise Dell Star et c’est là que j’ai commencé à faire des soumissions à des appels d’offre. Cette fonction m’a beaucoup plu ! J’ai toujours appréciéle relationnel, même lors de mes fonctions techniques.

C’est ainsi que j’ai décidé d’allier le domaine technique au commercial en devenant représentant technico-commercial, tout d’abord pour l’entreprise Matco Limitee puis, depuis mars 2006, pour le département sectionneurs d’Areva T&D. Mon poste actuel est tout à fait dans mes cordes : une fonction à la fois commerciale et technique dans le domaine électrique et au sein d’un grand groupe.

En quoi consiste votre travail ?

Il commence après celui du vendeur, qui fait de la prospection. Avec mon équipe, nous recevons des appels d’offre de la part des vendeurs. Je suis en charge d’analyser ces demandes, d’étudier les possibilités de réalisation et, le cas échéant, d’y répondre par un document appel à ‘ soumission ‘ pouvant faire de 3 à 300 pages. Les requêtes sont nombreuses et diversifiées puisque nous travaillons sur tout le Canada et sur les Etats-Unis.

Je rencontre également les clients dans le cadre du suivi des soumissions ou pour répondre à des questions techniques sur les sectionneurs, mon domaine de spécialité. Mon travail se termine dés que la soumission est acceptée et la commande validée. Les ingénieurs et les manufacturiers prennent alors le relais.

Au sein de mon département, je collabore avec un autre technico commercial, un chef de produit et le directeur du département sectionneurs. Le réseau de vente est externalisé, une quinzaine de vendeurs sont éparpillés sur le territoire et s’occupent de vendre tous les produits Areva T&D.

L’avantage de ce métier est la diversité. Les projets sont tous différents et nous sommes en permanence en contact avec différentes professions : ingénieurs, techniciens, vendeurs, clients,…

Quelles sont les compétences requises pour être un bon représentant technico-commercial ?

Il est avant tout nécessaire d’être rigoureux, notamment dans la rédaction des contrats.

Des connaissances techniques sont indispensables puisque nous travaillons sur des produits de pointe. Contrairement aux compétences commerciales, les compétences techniques s’acquièrent difficilement sur le terrain, il est donc nécessaire d’avoir suivi une formation scientifique supérieure.

Il faut aussi être bon communicant, pouvoir expliquer ses choix, ne pas avoir peur de parler argent et d’aller quêter des informations à droite et à gauche.

Nous devons être prévoyants, connaître le marché et savoir identifier les priorités, cela s’acquiert généralement avec l’expérience.

Et si vous étiez sur le marché de l’emploi ?

Je ne m’inquièterais pas : le métier de représentant technico-commercial est  porteur et nombre d’entreprises recrutent. L’alliance des compétences techniques et commerciales est plutôt rare sur le marché, nos profils sont donc convoités. 

Réseau d'emplois Jobs.ca