Un bon CV pour postuler en vente | Salesrep.ca

Un bon CV pour postuler en vente

Donner un aperçu de soi en quelques pages, voilà un exercice difficile ! Comme dans tous les secteurs, les recruteurs apprécient les CV clairs, agréables à lire et convaincants. Mais en vente, plus particulièrement, il vous faudra être concret, donner des chiffres percutants et démontrer vos capacités de persuasion. Un bon vendeur sait, avant tout, se vendre lui-même, et cette qualité indispensable est étudiée par les employeurs dès la lecture du CV…

PREMIÈRE PARTIE DU CV : UNE SYNTHÈSE CLAIRE ET CONCISE

Le recruteur doit saisir au premier coup d’oeil votre spécialité, votre niveau d’expérience et le poste que vous briguez. Il faut donc afficher clairement ces différents éléments en haut de votre CV. Le recruteur ne doit pas avoir besoin de parcourir l’ensemble de vos expériences pour comprendre ce que vous faites et ce que vous voulez faire. Pour cela, utilisez un titre et les rubriques du type “Objectif” et “Profil”.

  • Le titre de votre CV doit préciser votre fonction, voire votre niveau d’expérience.

Exemple de titre de CV :

Charles Tremblay
Représentant des ventes senior
  • La rubrique “Objectif” précise vos ambitions, ce que vous souhaitez faire, le type de poste que vous briguez. Il faut faire apparaître la suite logique entre votre objectif et votre expérience.

Exemple de section “Objectif” :
 

Objectif Relever un défi commercial dans le domaine des télécommunications en tant que représentant des ventes
  • La partie “Profil” résume en quelques points vos principales spécificités : votre expérience, votre compétences clés, vos qualités reconnues…

Exemple de section “Profil” :

  • Plus de sept ans d’expérience en direction des ventes
  • Gestion d’équipes de vente de plus de 20 commerciaux
  • Portefeuilles comptant plus de 700 clients actifs
  • Bonne connaissance du monde des affaires et excellent réseau de contacts local et international
  • Très bon sens de l’analyse, de la planification et de l’organisation
  • Autonomie et leadership reconnus
  • Bilinguisme français – anglais à l’oral et à l’écrit

Ainsi, le recruteur doit comprendre très rapidement dans quel secteur vous avez travaillé, combien d’années d’expérience vous avez dans la vente et dans quel type de vente vous vous êtes spécialisé : plutôt le développement d’affaires ou davantage la gestion de compte ? 

  • Coordonnées : bien sûr, n’oubliez pas d’indiquer, en haut du CV ou en en-tête et pied de page, vos prénom, nom, adresse, numéro de téléphone, courriel et, éventuellement, pages Internet. En revanche, évitez de préciser votre situation familiale, votre âge ou encore de mettre une photo.

DEUXIÈME SECTION DU CV : DES PRÉCISIONS PERTINENTES ET JUSTES

Le détail des expériences professionnelles doit être suffisamment précis pour que le recruteur comprenne quelles ont été vos différentes missions. Pour autant, ne donnez que les informations utiles pour le poste auquel vous postulez. Ne détaillez pas les éléments de votre parcours qui n’ont pas de rapport avec le poste et qui ne correspondent pas à ce que recherche le recruteur : à vous de démontrer que vos expériences correspondent exactement aux critères de l’employeur. 

  • Précisez le contexte : pour chacune de vos expériences, indiquez les produits, le marché, le territoire géographique, les acheteurs cibles,…
  • Chiffrez vos résultats : précisez toujours le chiffre d’affaires, la taille et le développement du portefeuille, vos objectifs de base et les objectifs atteints, dans le cas d’un gestionnaire, indiquez le nombre de personnes que vous aviez à gérer,…
  • Soyez précis et bref dans la formulation, préférez les listes avec tirets aux phrases rédigées et évitez toute longueur superflue

Exemple de détail d’expérience professionnelle :

2000 – En cours
ENTREPRISE AAA, QC
Directeur régional des ventes
CA : 495 Millions $ – 1500 salariés – 700 clients actifs – +12% par rapport à 2003
Suivi du rendement et de la croissance

  • Responsable de la supervision, du suivi et de l’encadrement technique d’une équipe de 20 commerciaux
  • Mise en oeuvre de stratégies globales de prospection et de promotion
  • Prospection à l’étranger, coordination de l’accueil d’investisseurs
  • Elaboration des plans d’affaires
  • Direction des activités de promotion, de marketing et de mise en marché des produits
  • Membre du comité de gestion : recommandations et fourniture de soutien au directeur général sur les divers projets spéciaux

Dans la section formation, indiquez en priorité vos diplômes et vos formations professionnelles en lien avec le poste.

Exemple pour la section “Formation” :

  • 2005 Membre de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec
    Certification d’administrateur agréé 2007
  • 2004 Formation de perfectionnement : Comment développer son potentiel de vendeur ?
    Institut XYZ – Séminaire de trois jours
  • 1992 Baccalauréat en Administration des affaires
    Université de Montréal

Exemple pour la section “Langues et Informatique” : 

Langues
  • Bilingue Anglais – Français 
  • Espagnol 
Informatique
  • Word, Excel, PowerPoint, Outlook, McAfee Internet Suite
  • Logiciels de CRM : Sales Logix, Voosoft
  • Maîtrise de SAP : SD, CRM et BIW
  • Quelques bonus : des indications sur vos activités extraprofessionnelles peuvent intéresser les recruteurs si celles-ci sont liées au poste en question ou démontrent votre implication : membre d’une association professionnelle, participation à des conférences, réunions d’affaires, comités d’administration, voire même lectures qui ont influencé votre pratique de la vente.

CONSEIL VIRTUEL

Attention, il arrive parfois que les recruteurs « googlent » les candidats, c’est-à-dire qu’ils tapent leur nom dans un moteur de recherche pour trouver des informations à leur sujet. Il est donc conseillé de vérifier que tout ce qui vous concerne sur la toile joue en votre faveur. Faites vous-même le test en tapant votre nom dans les moteurs de recherche pour ne pas être pris au dépourvu…

Réseau d'emplois Jobs.ca